Parc de l'Ouest - Etats-Unis

  • 15 Jours / 14 nuits
  • à partir de 2495€** TTC / personne*
  • Séjour personnalisé, autotour

Résumé :

  • Du 16 au 30 Septembre 2020

  • Autotour

  • Au départ de Francfort, en vols directs opérés par la compagnie aérienne Condor.

  •  

*Prix TTC de Francfort dont frais variables sur les vols en fonction de la saison et disponibilité.

**Tarif sous réserve de modification et disponibilité au moment de la réservation.

AUTOTOUR Parcs de l’Ouest américain

Séjour personnalisé

Jour 1 – Francfort/San Francisco

Wild West Coast 

Transfert privatif aéroport San Francisco

Vous entrez ici au cœur de l’exception culturelle de la cote Ouest ! Ce creuset de la diversité incarne à lui tout seul l’espoir d’une vie meilleure et affiche un dynamisme effervescent. Cette ville qui casse les codes au rythme de ses quartiers, affiche un urbanisme éclectique et décomplexé balisé par la mémoire sage d’une architecture Victorienne. Locomotive des idées progressistes américaine, Frisco est une gifle culturelle, artistique, sociale qui secoue les esprits et donne des idées neuves. L’interminable Golden Gate Bridge s’impose comme un pont entre les âges, les sexes et les couleurs.

Jour 2 – San Francisco (journée libre)

Frisco à votre rythme

Pourquoi ne pas commencer par un trajet en Cable Cars, le transport public par excellence depuis la fin du 19e siècle, qui permet de bénéficier de vues spectaculaires en haut des collines ? Un petit tour au Fisherman’s Wharf pour y observer ses artistes de rue et boutiques amusantes avant de manger poisson et fruits de mer frais. Une petite photo de la baie depuis la Coit Tower, puis dirigez-vous vers le foisonnant Chinatown, véritable ville dans la ville. Pour finir en beauté, un bon restaurant et une soirée musique live ou club branché. La ville n’en manque pas !

Jour 3 –  San Francisco (journée libre)

Des musées à gogo

Commencez par le musée d’art moderne. Puis, juste en face après la visite des jardins et des fontaines, rendez-vous au Yerba Buena center for the Arts, qui accueille des expositions d’artistes engagés. Le musée de Young est le plus ancien musée des Beaux-Arts de la ville. Pour prendre un peu l’air après sa visite, vous pourrez passer du temps dans le Parc de Golden Gate, le plus grand espace vert de la ville. Un saut au musée de la Legion d’Honneur ou à la récente Académie de Sciences, puis terminez sur un orchestre symphonique, un opéra ou un spectacle de ballet.

Jour 4 – San Francisco – Montery ( 190km)

Avant de partir de San Francisco, vous pourrez faire un détour par la Silicon Valley. A Santa Cruz, le mystery point saura titiller vos certitudes physiques et gravitationnelles.Le Monterey Bay Aquarium est considéré comme l’un des plus beaux et plus grands du monde. On peut y admirer un nombre croissant d’espèces, en passant notamment par le « bassin tactile » ou celui des poulpes géants.On n’hésite pas à monter la 17-mile drive qui sillonne la forêt del Monte le long de la péninsule. Outre les maisons de millionnaires et les terrains de golf, on aime surtout le Bird Rock où les oiseaux s’installent et le fameux Lone Cypress, seul sur son rocher depuis plus de 250 ans.

Location pour 9 jours d’un véhicule de San Francisco à Las Végas

Jour 5 – Monterey – Yosemite ( 300 km)

Laissez derrière vous l’océan et ses plages pour rejoindre les montagnes californiennes. Direction le Yosemite National Park, le plus vieux parc protégé du monde ! Après environ 3h30 de route, vous arrivez à destination.

Patrimoine mondial de l’humanité, le Yosemite est le premier site protégé du monde grâce à un décret signé par Abraham Lincoln. Ses milliers d’hectares de forêts et de montagnes magistrales s’imposent, entre 600 et 4000 mètres d’altitude, comme une légende naturelle dont la diversité appâte et épate. Séquoias géants et dômes granitiques, prairies alpines, chutes d’eau, lacs et cascades vous offrent d’innombrables et innommables paysages et panoramas envoûtants. Peut-être y croiserez-vous un ours ou un puma ? Très probablement des écureuils, en tout cas. A vous les randonnées, les balades à cheval… Vous pouvez même vous essayer à l’escalade, le Yosemite étant un spot reconnu pour ce sport. En famille ou entre amis, ce ne seront que de bons souvenirs en perspective !

Jour 6 – Yosemite – Sequoia Park (205 km )

Sur la terre des arbres géants

Vous en avez pris plein la vue au parc Yosemite? Ce n’est pas terminé, en route pour le Sequoia Park! Après environ 2h30 de trajet, en passant par l’imposant Fresno (Las Vegas local), vous vous retrouverez au milieu des sommets granitiques, gorges profondes, lacs, rivières et surtout forêts d’arbres millénaires, dans cet impressionnant parc naturel. La route vous conduira certainement près du « Général Sherman Tree » – organisme vivant le plus imposant du monde.  

Bienvenue dans la superbe forêt de séquoias géants, où un bon bol d’air pur de la Sierra Nevada vous attend ! Promenez-vous librement au milieu des géants, dans le calme et la détente, loin des hordes de touristes. Passez par la Giant Forest, qui abrite le plus grand séquoia géant du monde, avec ses 83 mètres de hauteur, ses 11 mètres de diamètre, mais surtout… ses 2 500 ans d’âge ! Nombreux de ses « frères » ont plus de 1000 ans, et certains ont été creusés par le temps. Amusez-vous donc à traverser leurs intérieurs caverneux ! Le Sequoia Park abrite également la plus haute montagne des Etats-Unis, hors Alaska : le Mont Whitney y culmine à plus de 4400 mètres.

Jour 7 – Bakersfield – Death Valley (370 km)

Départ de Bakersfield direction Death Valley, point des Etats-Unis le plus bas sous le niveau de la mer. En route, vous pourrez profiter des paysages arides, des grandes étendues jaunes ou rousses. A environ 3 heures de route au Nord Est de Death Valley, vous pourrez apprécier la vue sur plusieurs centaines de « Pinnacles » qui hérissent le fond beige et plat d’un ancien lac glaciaire. Certaines de ces colones calcaires dépassent quarante mètres. Ce curieux paysage, souvent considéré comme lunaire, servit de décor pour le tournage de « la Planète des singes », « Star Trek », ou encore « Dinosaur » de Disney ! Vous reprenez la route en direction de Death Valley, comptez environ 2 heures de route depuis Trona.

Arrivée à Death Valley

La Vallée de la mort !

Le Parc National de la Vallée de la Mort est le plus grand parc des Etats-Unis, et sans doute l’un des plus beaux. Il est particulièrement célèbre pour la Dante’s View, Zabriskie Point ou encore Badwater Road. C’est un passage incontournable en Californie, mais plutôt en voiture climatisée !Il faut savoir que la température y est comparable à celle du Tchad ou du Soudan. Ses paysages sont fascinants et uniques au monde, avec des formes chaotiques et des couleurs incroyables. Vous serez à 86 m en dessous du niveau de la mer, entre dunes de sable et étendues surréalistes. Bref, on aime « à mort » !

Jour 8 – Death Valley – Zion

Pour démarrer cette journée, descendez à Badwater, vous serez à 86m en dessous du niveau de la mer au point le plus bas de l’hémisphère Nord. Puis, vous re-emprunterez le chemin inverse avec un léger détour par Devil’s Golf Course. Vous rejoignez ensuite le Zabriskie point au paysage lunaire totalement surréaliste. Zabriskie Point est certainement le plus beau point de vue du parc. Il se situe le long de la CA 190. Garez-vous sur le parking et finissez à pied pour arriver au point de vue. En repartant, nous vous conseillons un Léger detour pour Dantes View, un point située à 1600 m d’altitude d’où vous aurez une vue imprenable sur toute la vallée de la mort.

Arrivée à Zion

Le sanctuaire de l’Éternel

Le nom de Zion qui signifie « sanctuaire », a été donné au canyon par les Mormons qui croyaient retrouver dans ces merveilleux paysages sauvages le Sion de la Bible. Sur une superficie de 595 km2, le visiteur découvre la superbe Virgin River, qui a creusé son lit au fond d’un défilé
encaissé. C’est en partant à l’assaut des fascinantes roches suspendues aux formes intrigantes, que Zion vous révélera toutes ses splendeurs : un paysage de roches aux couleurs éblouissantes abritant des piscines naturelles et des chutes d’eau, des sentiers vertigineux et escarpés et des points de vue époustouflants. Le Parc National de Zion est un véritable sanctuaire à découvrir au cours des nombreux sentiers de randonnée.

Jour 9 – Zion – Bryce Canyon (135 km)

Décollage matinal pour avoir le temps de profiter du parc national de Bryce Canyon. Ses sculptures multicolores aux tons chaleureux résultent d’un long processus naturel d’érosion, qui dure depuis des dizaines de millions d’années.Ses incroyables formes coniques constituent en réalité une immense arène en forme de fer à cheval, dont la profondeur avoisine les 300m. La légende indienne dit que ce sont les Hoodoos, peuple ancien, qui y ont été transformés en pierres.Différents parcours, à pied ou à cheval, dévoilent la beauté des lieux dans un cadre agréable entre forêts de pins, falaises aux vues panoramiques et arches creusées dans le grès.

Arrivée à Bryce Canyon

Bryce le Nice
Ses sculptures multicolores aux tons chaleureux résultent d’un long processus naturel d’érosion, qui dure depuis des dizaines de millions d’années. Ses incroyables formes coniques constituent en réalité une immense arène en forme de fer-à-cheval, dont la profondeur avoisine les 300 m. La légende indienne dit que ce sont les Hoodoos, peuple ancien, qui y ont été transformés en pierre. Différents parcours, à pied ou à cheval, dévoilent la beauté des lieux dans un cadre agréable entre forêts de pins, falaises aux vues panoramiques et arches creusées dans le grès. Plaisant, attirant… Bryce Canyon inspire bien plus que de la sympathie.

Jour 10 – Zion – Lac Powell ( 170 km)

Vous quittez le parc de Zion pour le parc national de Bryce Canyon. À cheval entre l’Utah et l’Arizona, le Lac Powell est le 2e plus grand lac artificiel du pays. Déposez vos affaires à l’hôtel et courez découvrir la centaine de canyons aux couleurs magnifiques, les grottes et les vestiges indiens. Partez à la recherche d’une des nombreuses plages isolées et baignez-vous dans ses eaux claires.

Lac Powell  – Monument Valley (200 KM)

Aujourd’hui, vous prenez la route pour Monument Valley. En chemin, arrêtez-vous au Goosenecks State Park, d’où l’on a un point de vue fantastique sur les méandres de la San Juan River. Révélé au grand public par les nombreux films de John Ford (La Chevauchée fantastique, Le Massacre de Fort Apache, Rio Grande, La Charge héroïque…), Monument Vallée et son décor naturel de collines rouges et de ruines indiennes continue à inspirer de nombreux réalisateurs. N’oubliez pas qu’il existe encore des Indiens navajos dans cette vallée, vivant de l’agriculture et de l’élevage de moutons.

Arrivée à Monument Valley

un monument du 7ème Art

Révélé au grand public par les nombreux films de John Ford (La Chevauchée fantastique, Le Massacre de Fort Apache, Rio Grande, La Charge héroïque…), ce décor naturel de collines rouges et de ruines indiennes continue à inspirer de nombreux réalisateurs. Lieu de tournage de nombreux films Westerns, le « Tribal Park » de Monument Valley représente à lui-même l’Ouest américain. Le panorama s’ouvre sur un paysage désertique d’où émerge les trois principales formations rocheuses du parc : West Mitten Butte et East Mitten Butte (surnommées « moufles » en raison de leur forme rappelant deux mains avec les pouces séparés) et Merrick Butte. Il existe encore des Indiens Navajos vivant de l’agriculture, de l’élevage de moutons et de la gestion du parc. Monumental Valley !

monument valleyJour 11 – Monument Valley – Grand Canyon (290 km)

En route pour le Grand Canyon et sa rive Sud (South Rim)! Comptez environ 3h30 de route. A une quarantaine de kilomètres de Kayenta,
Navajo National Monument constitue une halte intéressante. Le visitor center abrite une petite exposition d’objets Navajo et de courtes balades permettent d’avoir de jolies vues sur des habitations troglodytiques et sur le canyon de Betatakin. Environ 40 km avant d’arriver au Grand Canyon, ne manquez pas « Desert view watchover » pour un point de vue sur le Grand Canyon depuis la tour. Vous arriverez à Grand Canyon village. Profitez de la fin de journée pour admirer le coucher de soleil sur le Grand Canyon. Immense, ce canyon n’est pas le plus grand du monde, mais sûrement l’un des plus grandioses. Sculptés par le fleuve Colorado, ses strates multicolores racontent l’histoire du continent américain. On comprend aisément que la zone soit reconnue Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO.

Arrivée au Grand Canyon

Contemplez la Rive Sud

Si le Grand Canyon n’est pas le plus grand des canyons, il est sûrement l’un des plus grandioses. Véritable merveille du monde sculptée par le
fleuve Colorado, ses strates retracent l’histoire du continent américain. Pour en rajouter des couches, précisons que les siennes sont multicolores et nuancées, conditionnées par le jeu naturel des ombres et lumières des jours et des saisons. Si sa rive Sud, est plus aride que sa rive Nord, les deux sont riches en faune et en flore. On comprend aisément que la zone soit reconnue Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO. À contempler à toutes heures de la journée avec une mention spéciale pour les levers et couchers de soleil.

Jour 12 – Grand Canyon – Las Vegas ( 440 km )

Premier arrêt à Williams, entre cow-boys, magasins de souvenirs, musées et bâtiments historiques, c’est une halte des plus intéressantes avant d’emprunter un bout de la route 66 devenue « historic » jusqu’à Kingman. Dans cette région aux fantastiques curiosités géologiques, la création humaine n’est pas en reste, pour vous en rendre compte, arrêtez-vous au barrage de Hoover (Hoover Dam) avant votre arrivée à Las Vegas.

Arrivée à Las Vegas

On parie que vous allez aimer ? 

Située en plein milieu du désert de Mojave, Las Vegas, ancienne bourgade agricole, est devenue la plus grande ville du Nevada, celle du luxe et de tous les excès. Surnommée « Sin City », elle est la capitale des casinos, du shopping, des congrès, des spectacles, cirques et concerts -grâce aux lois très libérales du Nevada. On augmente la mise ? Des complexes immenses, des parcs d’attractions en pleine ville et des néons qui éclipsent le soleil. Las Vegas, c’est la cité de la démesure et du « bling-bling » concentré sur le Strip, l’artère vitale de la ville. Las Vegas est une expérience, à faire (au moins) une fois dans sa vie.

Las VegasJour 13 – Journée libre à Las Vegas

Perdez la notion du temps

Sur le Strip, découvrez le « Paris » de Las Vegas. Voyagez à « New York » et testez les montagnes russes du Manhattan Express, puis partez pour « Venise » à l’intérieur du Venetian. Passez par le Pinball Hall of Fame, où certaines machines exposées datent de 1950. Faîtes un tour à Fremont Street, le quartier historique de Las Vegas où se trouvent les plus vieux casinos. Le soir, des spectacles high-tech de sons et lumières y sont visibles. Ne manquez pas les fontaines du Bellagio qui dansent au rythme de la musique, le volcan du Mirage ou encore les trapézistes et acrobates du Circus Circus.

Jour 14 – Journée libre à Las Vegas

Perdez la notion du temps

Sur le Strip, découvrez le « Paris » de Las Vegas. Voyagez à « New York » et testez les montagnes russes du Manhattan Express, puis partez pour « Venise » à l’intérieur du Venetian. Passez par le Pinball Hall of Fame, où certaines machines exposées datent de 1950. Faîtes un tour à Fremont Street, le quartier historique de Las Vegas où se trouvent les plus vieux casinos. Le soir, des spectacles high-tech de sons et lumières y sont visibles. Ne manquez pas les fontaines du Bellagio qui dansent au rythme de la musique, le volcan du Mirage ou encore les trapézistes et acrobates du Circus Circus.

Jour 15 – Las Vegas – Francfort →

Bon retour chez vous

C’est malheureusement le dernier jour de votre voyage et vous prenez la direction de l’aéroport (transport privatif). Veillez à bien arriver 3h en avance avant le départ de votre vol international. Profitez de vos derniers instants avant d’embarquer à bord de votre avion : achats de souvenirs, dernières petites spécialités locales… Nous vous souhaitons un bon retour !

LE PRIX COMPREND :

  • Le prix comprend : les vols A/R au départ de Francfort,
  • les transferts aéroport A/R,
  • l’hébergement dans les hôtels mentionnés ou similaires, en chambre double.
  • La voiture de location type routière 5 portes, ou similaire,
  • GPS et rachat de franchise inclus.

LE PRIX NE COMPREND PAS :

  • les repas et boissons,
  • visites à titre indicatifs mentionnées dans le programme,
  • le port des bagages,
  • les pourboires et dépenses personnelles,
  • les frais de caution, d’abandon au loueur,
  • les frais liés aux formalités (ESTA),
  • les taxes de séjour,
  • « Resort Fees« ,
  • les assurances.

Informations sur le pays :

1- Formalités & Santé

Les voyageurs français y compris les enfants et quelques soient leurs âges se rendant aux Etats-Unis en voyage ou en transit sont exemptés de visa à condition de :

– avoir un billet d’avion A/R

– avoir un passeport en cours de validité (valable 6 mois après le retour)

Seuls les passeports biométriques et électroniques avec le logo de la puce intégrée sur la page de couverture seront valables pour obtenir un ESTA.

Pour les autres types de passeport, il faudra un visa. Dans tous les cas le passeport doit être en cours de validité.

– formulaire ESTA (Electronic System for Travel Authorization) est à remplir pour chaque passager au plus tard 72 heures avant le départ sur le site internet officiel : http://esta.cbp.dhs.gov/esta/

Tarif 14US $ par personne (payable en ligne uniquement par carte bancaire).

Autorisation valable 2 ans à compter de sa date de délivrance ou jusqu’à expiration du passeport. Il est obligatoire d’imprimer l’autorisation ESTA et de la garder sur soi lors du voyage. Afin que les informations sur le nom correspondent sur les différents documents de voyage, les autorités américaines recommandent de renseigner le même nom sur le passeport et les différents documents (billet d’avion, ESTA).

Bon à savoir ! Si vous êtes aux USA et que vous avez un ESTA, vous n’avez pas besoin d’obtenir un AVE Canadien pour passer au Canada par voie terrestre.

-Vaccins, recommandations sanitaires :

Vaccin obligatoire : aucun, être à jour dans les vaccins habituels.

Autres risques : pour une information à jour consultez votre médecin ou le site du Ministère des Affaires Etrangères « conseils aux voyageurs ». Le coût des soins et secours en Amérique du Nord est très cher. Soyez certain d’avoir une couverture suffisante avant de débuter votre voyage.

2- Informations pays

Histoire > Les USA sont constitués de 50 Etats. Découvert en 1492 par Christophe Colomb, le pays est riche en histoire. Entre guerre de sécession, l’implication dans la 2nde Guerre Mondiale et la Guerre Froide, le pays à su mettre en œuvre des moyens stratégiques pour obtenir le rôle de première puissance économique mondiale.

Economie > Les USA possèdent un certain nombre de ressources naturelles telles que les hydrocarbures (pétrole et gaz), du charbon, de hydroélectricité, ainsi que de l’électricité nucléaire. Grâce aux immenses espaces et au nombre d’exploitations, l’agriculture intensive est très développée, tout comme l’industrie et la recherche de pointe. Enfin, le tourisme (villes, parcs naturels, etc.) est également une activité majeure.

Culture et religion > Les USA sont connus pour leurs chaines de fast-food et leurs sodas. Ils sont aussi synonymes de tolérance car le pays est peuplé d’habitants aux origines très variées, d’où le mythe du « meltingpot » le creuset des civilisations. Admiré pour ses universités les plus prestigieuses, le pays accueille chaque année des étudiants à la recherche de l’excellence à l’américaine.

Pour finir, le pays offre une totale liberté de culte à ses habitants, parfois étonnants comme la petite communauté Amish qui refuse l’utilisation des nouvelles technologies depuis sa fondation en 1698. Plus globalement, la population est constituée à 56% de protestants, et 28% de catholiques.

Langue > L’anglais est la langue officielle ou plus exactement l’American English, dont l’accent et le vocabulaire diffèrent du British English. L’Espagnol est largement utilisé en Californie et en Floride, ce n’est toutefois pas une langue officielle.

3- Informations Autotour

Les itinéraires > les distances kilométriques journalières sont généralement calculées par la route la plus directe. Elles peuvent varier en fonction de l’hébergement réservé et de la route que vous souhaitez emprunter.

La vitesse est strictement limitée, les distances sont très grandes, la police veille : prévoyez suffisamment de temps pour rejoindre votre étape. Le temps de trajet est donné à titre indicatif. Ils peuvent évoluer selon les conditions météorologiques et de circulation.

Les sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO sont signalés par 2 astérisques.

Parcs Nationaux : un droit d’entrée forfaitaire est perçu : 80US$/voiture et par an, à acheter au 1er parc national visité. Si c’est à Grand Canyon, évitez la queue à l’entrée du parc en achetant votre pass dans la boutique. Attention votre pass n’est pas valable pour les States parcs (Vallée du Feu vers Las Vegas, Dead Horse Point State Park, etc.), ni pour les réserves indiennes (Monument Valley).

Les hôtels > dans la région des parcs nationaux, votre hôtel n’est jamais prévu au cœur du parc mais peut-être situé jusqu’à 1h 30 de route de l’étape indiquée.

Des taxes de séjour ou autres frais additionnels comme les « Resort Fees », obligatoires, couvrant des services divers (accès internet, club de sport, journal, etc.) peuvent être facturés individuellement par certains hôtels.  Les chambres sont rarement disponibles avant 15h30. Vous devez libérer votre chambre à 11h30 pour éviter la facturation d’une nuit supplémentaire.

Les excursions > elles ne sont généralement pas incluses mais suggérées dans le programme. Quelques restrictions peuvent s’appliquer sur les âges des enfants pour des questions de sécurité. Certaines activités ont des jours spécifiques d’opération.

4- Les voitures et stationnements

Prenez le temps de vérifier si la taille de la voiture « Compact » prévue dans le forfait de base correspond à vos besoins. Vous pouvez adapter la taille de votre voiture sur simple demande. Vous pouvez aussi nous demander de prévoir un GPS.

Une carte de crédit internationale VISA, MC ou AMEX est obligatoire lors de la prise en charge du véhicule de location (elle doit toujours être au nom du conducteur). Par défaut, le premier passager inscrit sera considéré comme le conducteur principal. Attention, les cartes de débit ne sont désormais plus acceptées par les loueurs qui vous refuseront la location. Vérifiez que la mention « CRÉDIT » soit bien inscrite en petit sur votre carte.

Le permis de conduire Français est accepté dans la plupart des états, et ne pose aucun problème pour tous nos autotours. Même si vous disposez d’un permis international, le permis de conduire Français doit être obligatoirement présenté sur place.

Âge minimum du conducteur : 25 ans. Dérogation possible à 21 ans avec supplément. Types de véhicules autorisés : catégories Eco, compactes ou Intermédiaires.  Les véhicules sont dotés de boites automatiques. Prenez le temps de vous familiariser avec votre véhicule en faisant quelques tours d’entrainement dans le parking du loueur. Principes généraux : il n’y a que 2 pédales (pas d’embrayage). Le levier de vitesse passe de la position P (parking = frein à main) à la position D (Drive = marche avant) ; N (neutre = point mort) ou R (Reverse = marche arrière) uniquement si vous appuyez à fond sur la pédale de frein.

Les parkings peuvent être payants selon les hôtels et principalement en centre-ville. ACTION/REACTION : Le risque d’enlèvement des véhicules en stationnement gênant ou interdit est réel. La police déclenche très rapidement la mise en fourrière.

La vitesse est très limitée, les distances sont très grandes, le shérif veille : prévoyez suffisamment de temps pour rejoindre votre étape. La limitation de vitesse dépend de l’état dans lequel vous vous trouvez. Sauf indication contraire, c’est généralement 40km/h dans les villes, 88km/h sur les routes et de 120km/h sur les autoroutes. Tolérance zéro pour les excès de vitesse, même pour les petits écarts. Les voitures indiquent la vitesse en MPH : Miles par Heure, et pas en KM/H.  Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire pour le conducteur et ses passagers. La conduite en état d’ébriété est sévèrement punie.

Tolérance zéro (avec une bière, on est souvent au-delà de la limite autorisée). Il est recommandé de vérifier le type de carburant utilisé par votre véhicule avant de faire le plein. Le prix du carburant est moins élevé aux Etats-Unis : 1 Gallon US = 3,7 Litres. Les feux tricolores sont généralement de l’autre côté du carrefour. Prendre le soin de s’arrêter au niveau de la ligne blanche avant le carrefour, et non au niveau des feux pour ne pas se retrouver bloqué au milieu du carrefour, ce qui est passible d’une amende. A un stop, on immobilise le véhicule et on compte calmement jusqu’à 3 avant de repartir dans l’ordre d’arrivée du carrefour. Sur certaines grandes routes (particulièrement de Los Angeles) une file est réservée au covoiturage : « car pool », symbolisée par un losange. Selon le cas, ou l’heure de la journée, ces voies rapides sont réservées aux véhicules de 2 ou 3 passagers au minimum. Il est interdit de s’engager sur ces routes si vous êtes seul en voiture (et les contraventions sont dissuasives). Dans votre sens de circulation, ou à contre-sens, il est formellement interdit de dépasser les bus scolaires jaunes à l’arrêt avec leurs clignotants allumés, cela signifie que des enfants sont entrain de descendre et qu’il faut s’arrêter pour leur donner la priorité même si vous arrivez d’en face. Sauf indication contraire (panneau « No Turn on red », il est souvent permis de tourner à droite à un feu rouge (à considérer comme un panneau STOP, les voitures venant de la gauche ont alors la priorité.

Demande de devis

1
700€ par personne